J’ai le dos large…

Salut les tricots-jaseuses,
Je voulais profiter d’un billet de blogue pour faire le point sur mon projet Huldan Takki.
J’ai suivi les mesures, mais voilà mon Huldan Takki a le dos trop large.
Pour ce faire j’ai commis plusieurs facteurs pouvant mener à l’erreur:
1- J’ai choisi une laine et des aiguilles qui nécessitaient une conversion.
2- J’ai fait mon échantillon, mais je ne l’ai pas lavé et bloqué pour voir le résultat.
3- Mon échantillon approximativement un peu plus petit que le résultat, j’ai jugé que ce serait correct en utilisant une taille plus grande. (Si j’avais lavé et bloqué mon échantillon, j’aurais tricoté une grandeur plus petite.
Conclusion après le lavage, il semblait tout simplement impossible de remettre mon Huldan Takki puisqu’il était nettement trop grand… 
Aie Aie AIE!
Je me suis précipité sur internet pour évaluer mes solutions.
1- Réduire par des coutures (ou il n’y en a pas ?!?!?!)
2- Couper et refaire (je n’ai jamais coupé un de mes tricots!!!)
3- Défaire et refaire… NONONONONON!
J’ai opté pour l’option 2.
J’ai donc fait des coutures à la machine pour empêcher que le tricot se défasse.
J’ai passé le ciseau dans mon tricot, snif snif.
J’ai fait une couture temporaire pour voir le résultat si j’attache avec une couture « invisible » avec mon restant de laine et… WOW… c’est vraiment bien!  Je suis supercontent.
Il suffisait de retirer une lisière dans le dos pour corriger le problème.
Il me reste à terminer la couture, mais au prochain podcast, je vous montre le résultat!
Bonne journée

Mon premier châle!

Salut les tricots-jaseuses,  j’espère que vous allez bien!

Je regarde tranquillement mon tout premier châle séché sur le blocage et j’éprouve une petite chaleur de fierté dans l’âme.
En résumé, l’expérience a été des plus enrichissante.
Je ne croyais pas que de faire un châle pourrait amener autant de nouveauté.
Le modèle Echo Flower a retenu mon attention. Il me semblait très beau, j’aimais beaucoup le fait de le produire en version « shawlette ».   Le modèle d’inspiration d’Europe de l’Est combine plusieurs points pour produire des fleurettes et des mouches en harmonie.  De plus les petites pointes mon vraiment paru intéressant.
Laine pour ce modèle: Biscotte & cie – Boréale  (84% mérinos – 16% nylon scintillant)

J’ai débuté par le montage.  J’ai appliqué la méthode « Garter tab cast-on« .  Je me suis référé à un blog en anglais (Dampcityknits) qui propose un tutoriel image par image de la technique du montage. 
En français, le seul nom proposé pour cette approche était « montage lisière mousse ».
Puis au bout d’une semaine de « fait » – « défait » – « fait » – « défait » voici ou j’en étais:

Puis au bout de deux semaines, j’avais pris l’habitude de la grille, mais le modèle avait de plus en plus de mailles… un rang aller pouvait me prendre presque une heure!

Puis finalement, j’ai vraiment donné mon maximum pour compléter les grilles.  Et je réalisais que lorsque je me promène d’une grille à une autre, je travaille beaucoup plus vite que lorsque je répète la même grille à plusieurs reprises.  
Finalement, voici quelques images du produit fini sur le tapis de blocage:
Il est beau non? 
Il séchera et sera rephotographié pour la postérité!
Voilà…

Papou norvégien: √

Salut les tricot-jaseuses,

J’ai finalement terminé mon chandail norvégien que je tricotais depuis 2 mois.
Je vous avais parlé de ma crainte pour la grandeur du chandail, avec le blocage, il demeure plus serré que je l’aurais souhaité.  Pas grave! C’est tout de même une réussite.
Le voilà…

J’ai finalement trouvé des boutons pour le col à ma petite boutique de laine locale, mais j’ai dû les recoudre 2 fois puisque la première fois ils laissaient un jour entre les deux sections du col et ce n’était pas jolie.

Je vous avais mentionné aussi qu’il y avait une couleur verte pour le contraste mais elle n’est visible que dans le col.
Note a moi-même: toujours vérifier le contraste avec les couleurs qui seront dans l’entourage immédiat et pas seulement avec la couleur principale.
Je vous le montre « en direct » dans mon prochain podcast…